Le mot JAILLOU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mot JAILLOU

Message  Ar Barzh le Jeu 3 Avr - 13:15

Un mot bien connu à Nantes, où il désigne les éboueurs : LES JAILLOUS.
Il peut aussi désigner une personne crasseuse ou désordonnée. C'est aussi employé par chez vous ?

Ce mot gallo est formé sur JAILLE, mot ignoré des dictionnaires français (mettre à la jaille = jeter aux ordures). Jaille viendrait d'un mot gaulois .

Dans le glossaire de l'IGN on touve : JAILLE : marécage, boue (ouest). Ca colle avec le sens général de crasse.

On retrouve cette base étymologique dans le verbe EGAILLER, qui signifie disperser. Là, les dictionnaires français connaissent, et nous proposent évidemment une étymologie latine bien foireuse et totalement hypothètique (Littré : prob. du lat. pop. *aegualiare (< aequalis, v. égal) « rendre égal » d'où « répandre de façon égale. Nota : l'astérisque * signifie : mot non attesté...). Une variante de ce verbe en gallo est EVAILLER. Personnellement j'emploie les deux variantes, sans trop savoir pourquoi, mais spontanément je dirais peut-être plus évailler.

Dans les trois cas, le mot à une connotation péjorative de désordre, d'ordure ou de malpropreté.

Coror, tu dois connaître le mot gaulois en question, je n'arrive pas à le retrouver. Serait-ce GALIA ?


Dernière édition par Ar Barzh le Jeu 3 Avr - 13:36, édité 1 fois
avatar
Ar Barzh

Messages : 775
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 45
Localisation : Bro Naoned

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mot JAILLOU

Message  Ar Barzh le Jeu 3 Avr - 13:26

Je viens de trouver une autre étymologie fausse en tapant JAILLOU sur Google : il s'agit d'un texte de 1930 écrit par un certain Henri Barbot, décrivant un jaillou à Nantes :

"Nom expressif, à Nantes, de ceux qui ramassent la « jaille », par abréviation populaire pour la « jetaille », les choses qu'on jette, jactilia ; mot de bonne origine française qui rend aussitôt pédant et ridicule le mot administratif de « répurgation »."

C'est évidemment bidon.

Addenda de Mme Odile Halbert, qui a numérisé ce texte :

« Je suis à Nantes depuis 1935. Je me souviens très bien des jailloux du quartier Ste Thérèse qui à cette époque était à la campagne puisqu'il y avait une ferme à coté de mon école ! On les appelait « le père et la mère Phoscao », je n'ai jamais su pourquoi. Ils avaient une paire de boeufs tirant une grande charrette rectangulaire, lui menant les boeuf armé d'un long aiguillon et elle vidant les poubelles dans la charrette. Le père et la mère Phoscao, leurs boeufs et leur charette ont disparu à la
guerre. » (F.Grelier)
« Née à Nantes, j’ai commencé à travailler en 1959 en Seine et Marne, dans l’usine de verrerie de Bagneaux-sur-Loing. La femme de ménage, native de Pologne, possédait quelques rudiements de langue française. Un jour, je lui demande le ramasse-bourriers, en vain. Peu après, je suis appelée par le chef de service me reprochant de ne pas parler Français à cette femme. C’est ainsi que je découvris que mon Français de Nantes était incompréhensible ailleurs : j’aurais dû demander la pelle à poussières » (Odile Halbert) Le bourrier, alias bourié, est une petite paille, fétu, mauvaise herbe (Dictionnaire du monde Rural de Lachiver). Dans le
patois Nantais, il devient « grain de poussière », et au pluriel « balayures » (Patois du pays nantais, Georges Vivant).


Il semble que PHOSCAO (foscao ?) soit un mot gallo d'après la diphtongue finale. Ca vous dit quelque chose ? Sinon ramasse-bourrier c'est un grand classique.
avatar
Ar Barzh

Messages : 775
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 45
Localisation : Bro Naoned

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mot JAILLOU

Message  Tugdu le Jeu 3 Avr - 14:40

je crois que jaille est vraiment typique du pays nantais (+ anjou ?)
je ne connaissais pas avant de venir m'installer dans le pays nantais.

ps HORS SUJET : les pluriels en ou en gallo sont toujours l'equivalent de "eur" français
des noms de personne en plus
donc je ne crois pas que les "castellous" pourraient respecter les "canons" dugallo
par contre je crois me souvenir de mots provencaux de ce style

mais bon en cherchons castelou , onne tombe que sur une asso de guérande !
donc pour l'instant je penche pour une influence bretonne

il y a bien depuis 2 ou 3 ans; la residence pour personnes agees a pornichet "le creisquer"
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mot JAILLOU

Message  Ar Barzh le Jeu 3 Avr - 16:26

Apparemment le mot n'est pas connu en Anjou. Nous employons à Nantes des tournures incomprises à Angers comme je suis rendu (= je suis crevé), sinon c'est en gros la même chose.
J'ai entenu des gens parler patois/français régional au sud d'Angers : c'est kif-kif avec l'accent gallo. C'est logique en fait.
avatar
Ar Barzh

Messages : 775
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 45
Localisation : Bro Naoned

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mot JAILLOU

Message  Tugdu le Jeu 3 Avr - 20:20

kif kif choui-ia choui-ia
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mot JAILLOU

Message  Ar Barzh le Ven 4 Avr - 11:00

Que devient le Coror ?
avatar
Ar Barzh

Messages : 775
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 45
Localisation : Bro Naoned

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mot JAILLOU

Message  Tugdu le Ven 4 Avr - 11:15

il se fait plus rare c'est vrai !
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mot JAILLOU

Message  le córór de noetaéy le Ven 4 Avr - 21:49

Ar Barzh a écrit:Que devient le Coror ?
Je suis là mais je n'ai pas eu trop de temps pour fouiller dans mes dicos cette semaine.
Le mot JAYLH (en graphie E.L.G.) ne se trouve en effet qu'en Loire Atlantique. Signification : décharge, débarras, dépotoir, ordure, déchèterie. D'où l'expression : mètr a la jaylh : jeter aux ordures.
Dérivés : jaylhae : vidanger - un jaylhór : un éboueur ou (péjoratif) : une personne dégueulasse.
On dit aussi dans le 44 pour les ordure : la drigaylh (prononciation : drigaille).
Ailleurs (35 - 22 - 56), les ordures c'est le bórier (prononciation : bourieu).

Je pense qu'il faut chercher l'origine de jaylh dans le verbe gaulois GALIO qui signifie "lancer". Quand on met quelque chose à la jaylh, cela signifie bien qu'on le "balance", qu'on le jette.

Dans le même ordre d'idée, vous devez aussi connaître le mot sói (prononcé soui). Cela signifie entre autres : débris, déchet, bazar, désordre, détritus, fouillis, pagaille, bric-à-brac, capharnaüm, fourbi etc... Comme c'est souvent le bazar dans mon bureau, j'ai entendu ma femme me dire des dizaines de fois : Ranj don ton sói. Laughing
avatar
le córór de noetaéy

Messages : 447
Date d'inscription : 22/02/2008
Age : 63
Localisation : Kreiz-Breizh

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mot JAILLOU

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum