Breton/Gallois : quand 10 000 mots communs deviennent quelques mots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Breton/Gallois : quand 10 000 mots communs deviennent quelques mots

Message  Tugdu le Mer 15 Déc - 8:13

http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=11779

Cet article ABP et les commentaires qui suivent m'ont fait immédiatement penser à la réponse de Fañch Broudig sur son site internet .
(je n'ai pas la mémoire courte)

ces mots étaient de lui il disait "quelques mots" (une dizaine ?)

je vais donc reconsulter son site et .....tiens tiens la fameuse réponse a disparu !

extrait du site de fanch broudic : http://www.langue-bretonne.com/courriels/courrielsChercheurs.html

Je suis étudiant gallois…

Après avoir lu sur l'Internet vos pages, j'aimerais vous demander quelques
questions sur le breton. Je suis etudiant gallois qui fait un dossier en
comparant la situation bretonne avec le gallois et je crois que vos reponses
seraient très utiles pour mon travail si vous pourriez les repondre.

Combien de locuteurs de breton y-a-t-il?
Où est la langue la plus forte?
Est-ce que le breton est beaucoup employé dans la communauté ?
Est-ce que la langue a des droits légaux?
Quels sont les similarités entre le gallois et le breton?
Finalement, savez-vous s'il existe un mot français pour « les personnes qui
parlent breton » (par exemple comme francophone).

Réponses :

Combien de locuteurs de breton y-a-t-il?

240 000 en 1997 (soit (16% de la population de la Basse-Bretagne). Voir mon site internet : résultat du dernier sondage de 1997.

> Où est la langue la plus forte?

Les zones de forte pratique du breton se trouvent dans le Trégor intérieur, le centre-bretagne, une partie du Cap Sizun et du pays bigouden. D'après ma dernière enquête, les bretonnants résident surtout dans les zones à faible vitalité démographique et économique.

> Est-ce que le breton est beaucoup employé dans la communauté ?

Moins de 70 000 personnes déclarent aujourd'hui parler le breton "tous les jours".

> Est-ce que la langue a des droits légaux?

Le breton bénéficie d'une certaine reconnaissance de fait à plusieurs niveaux. Mais aucun texte de loi n'a été adopté par le Parlement depuis la loi Deixonne de 1951 autorisant l'enseignement facultatif des langues régionales.

> Finalement, savez-vous s'il existe un mot français pour « les personnes qui parlent breton » (par exemple comme francophone).

Pour ceux qui parlent breton, on dit : "bretonnants".

Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum