Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tugdu le Mar 31 Mar - 14:23

Voici le panneau :
http://www.redon.maville.com/actu/actudet.php?abo=171920&serv=35&idDoc=879397&idCla=loc&utm_source=ofmnewsletter&utm_medium=lettredinformation&utm_campaign=actualiteville&xtor=EPR-300-[lettredinformationactualite]-20090331-[actualiteville]

Comme Cororr et Ar Barzh sont partis dans un sens auquel je n'avais pas pensé , je divise le sujet en deux.
Je réitère que mon propos d'origine était de féliciter ces jeunes des choix effectués (noms de lieux dit ou cadastraux) contrairement aux choix souvent faits de nos jours (hommes politiques, artistes, ou autres ...)

Quant à la traduction je laisse Cororr, Ar Barzh et les autres s'etriper !


Dernière édition par Tugdu le Lun 6 Avr - 7:13, édité 1 fois
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Ar Barzh le Sam 4 Avr - 6:56

Quels vieux ? Pas ceux de Redon en tous cas ! Je te laisse imaginer leur tête déconfite devant ce "Le Haut Pâtis" traduit "Pratell d'al lein".

Grotesque.

En tous points.

Déjà par le choix de pratell pour traduire pâtis. Pratell est soit un emprunt au roman pratel, diminutif de pré, ou un diminutif breton en -ell de prat, pré (cf. les Pradel et Pradello de la presqu'île guérandaise et du vannetais). Pour pâtis il y a le mot vannetais pachtis qui est parfait et pour cause, c'est le même, emprunté au gallo dans un état plus ancien *pastis (51) > du verbe paître. De plus Redon est situé dans l'évêché de Vannes. Toutefois j'imagine que ça sonne pas assez "celte" aux oreilles des révisionnistes de la langue bretonne ou, en l'occurence, des révisionnistes de la toponymie gallèse.

Sérieusement, est-ce cela dont le breton a besoin ?? Des noms de ronds-points bidons en plein pays gallo ?
avatar
Ar Barzh

Messages : 775
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 45
Localisation : Bro Naoned

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  le córór de noetaéy le Sam 4 Avr - 7:16

Des jeunes de classes bilingues qui au bout de trois quatre ans de breton se prennent pour des toponymistes aguerris et qui traduisent en breton des lieux-dits qui n'ont jamais eu une forme bretonne. Il fallait le faire et à Redon, on l'a fait. Tout ceci parce qu'il y a à la municipalité monsieur Grandville, membre du Parti Breton.

Moi j'ai une idée : aux prochaines élections municipales, je fais une ligne dans la commune où je suis (brittophone). Si ma liste est élue, on signe le niveau 3 de "Yan au Galo" et on traduit toute la toponymie en gallo. J'ai déjà quelques idées :
- Le Moustoir : Le Móstoér
- Lostancoat : La Cóe deü boéz
- Lostancoat izellan : Le pus bas de la Cóe deü boéz

Plus on est de fous, plus on rit!

P.S. Et bien entendu on écrit la signalétique gallèse en E.L.G.
avatar
le córór de noetaéy

Messages : 447
Date d'inscription : 22/02/2008
Age : 63
Localisation : Kreiz-Breizh

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Ar Barzh le Sam 4 Avr - 7:28

le córór de noetaéy a écrit: Moi j'ai une idée : aux prochaines élections municipales, je fais une ligne dans la commune où je suis (brittophone). Si ma liste est élue, on signe le niveau 3 de "Yan au Galo" et on traduit toute la toponymie en gallo. J'ai déjà quelques idées :
- Le Moustoir : Le Móstoér
- Lostancoat : La Cóe deü boéz
- Lostancoat izellan : Le pus bas de la Cóe deü boéz

Plus on est de fous, plus on rit!

P.S. Et bien entendu on écrit la signalétique gallèse en E.L.G.

Excellent !

Bien sûr n'oublie pas de proposer (dans l'orthographe appropriée) :

- Poul Rastel : "le bouillon du ratiao"
- Kerbiquet : "la ville ès pies"
- Stang ar Vran : "le vivieu ès grolles"
avatar
Ar Barzh

Messages : 775
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 45
Localisation : Bro Naoned

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tugdu le Sam 4 Avr - 7:40

Vous faites tous 2 un vrai HORS SUJET, car je pensais aux noms français choisis qui s'inspirent de la topo existante.

et je disais "les vieux devraient en prendre de la graine" en pensant à la commune du nrd finistere ou le maire veut remplacer les topo.existants par "allée des jonquilles" , ou "rue des mimosas"
je ne me suis pas interessé à la traduc en breton.
.
Voilà vous pouvez reprendre votre hors sujet .
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Ar Barzh le Sam 4 Avr - 7:55

Oui c'est certain, aller chercher les appellations du cadastre c'est mieux.
Mais quand même, quand on voit ce qu'ils ont été en faire...
avatar
Ar Barzh

Messages : 775
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 45
Localisation : Bro Naoned

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tugdu le Sam 4 Avr - 12:51

Bon je ne pense pas que ce soit ces jeunes qui ont fait la traduc. c'est sans doute l'ofis ar brezhoneg
relisez l'article.

quoiqu'il en soit ce fil était surtout là pour dire "chapeau" : normalement un "jeune" aurait tendance à vouloir donner des noms "modernes" aux rond point
style
(je plaisante mais à peine)
"rond point de Steevy Boulay"
ou
"rond point de l'europe" , "rond point barak obama" , "rond point bob marley" , "rond point che guavara", "ront point du preservatif"
"rondpoint cool"

--
quant à nos édiles ils ont tendance à donner des noms d'hommes politiques ou de cultureux de leur "tendance",
ayant habité Trignac, jai remarqué que tous les nouveaux noms de rue avaient de pres ou deloin à voir avec le communisme.
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tev MOAL le Sam 4 Avr - 13:58

Tugdu, tu as supprimé un de tes posts?
Poser la question, le jour où les derniers bretonnants de naissance seront morts, faudra-t-il enlever les panneaux bilingues de la défunte Bretagne bretonnante? Voilà une question qu'elle est bonne.
Je serais tenté de dire oui, puisque visiblement, les élèves bilingues parlent un affreux breton françisé, avec un accent français horrible. Bref le breton est mort, enfin bientôt.
Le fait que l'on mette des panneaux bilingues à Redon, romanisée depuis longtemps ne me choque pas. Cela participe d'une certaine logique, engagement de la ville, enseignement bilingue relativement important. Faudra-t-il fermer les classes bilingues de Redon sous le prétexte historico-bof (pas beauf, n'interprétez pas) que Redon est gallèse, enfin surtout francophone aujourd'hui.
Ceci étant dit, que le gallo n'apparaisse pas sur les panneaux en Haute Bretagne est plus que regrettable. En même temps, je suis d'ascendance gallo au 3/4, j'ai habité en pays gallo pendant longtemps et ne l'ai presque jamais entendu parlé. Du coup pour cette raison et pour bien d'autres, le gallo m'attire assez peu. Pourtant, je le considère bel et bien comme étant une langue à part entière.
Désormais en Basse Bretagne, j'entends parfois parler breton, langue un tout petit peu moins secrète que le gallo.
Pour revenir à la signalétique en breton, j 'y suis assez favorable, mais j'aurais aimé voir plus de classes bilingues s'ouvrir en Basse Bretagne. La plus proche de chez moi est à 30 mn, mon niveau en breton est plus qu'hésitant, donc je n'ai pas transmis cette langue qui aurait dû être mienne tout comme on ne me l'avait pas transmise. Les panneaux bilingues, c'est bien, c'est symbolique, mais c'est moins dangereux pour un homme politique appartenant à un parti basé à Paris.
Enfin, dernière remarque me poussant à apprécier les panneaux en breton en Haute Bretagne, cela fait caguer Fanchon M. , l'ancien maire de monteneuf (je crois) et tous les nationalos français, de l'extrême droite, M. Le Pen aux trotsko-internationalo-nationalistes français.
Conséquence négative, cela leur permet de rappeler leur existence de temps à autres.
A galon. (En gallo: ?)
avatar
Tev MOAL

Messages : 111
Date d'inscription : 19/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Ar Barzh le Sam 4 Avr - 14:06

Je sais pas, mais moi voir le Boulevard Robert Schuman à Nantes devenir demain le Bali Roparzh Botoù-Den, ça me laisse songeur...

Je ne comprends pas ce besoin de faire du breton la matière plastique de l'an 2010... ???!!!

En revanche je suis contre faire disparaître les noms de lieux bretons, c'est tout ce qu'il restera de la langue dans 20 ans.
avatar
Ar Barzh

Messages : 775
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 45
Localisation : Bro Naoned

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tev MOAL le Sam 4 Avr - 16:33

quote]En revanche je suis contre faire disparaître les noms de lieux bretons, c'est tout ce qu'il restera de la langue dans 20 ans.[[/quote]
Je n'y ai jamais songé sérieusement!
Je sais pas, mais moi voir le Boulevard Robert Schuman à Nantes devenir demain le Bali Roparzh Botoù-Den, ça me laisse songeur...

Tu vois c'est ce que l'on appelle le raisonnement par l'absurde, tu le manie aussi bien que moi. Pourquoi pas Ruprecht Schumann Strasse? Mieux, dans 50 ans Bob Shoeman Street.
Je ne comprends pas ce besoin de faire du breton la matière plastique de l'an 2010... ???!!!
Perso, je préférerais en faire le latin de 2010, Laughing ça marche bien dans mon coin.
Tu préfères quoi, on l'enterre mais on garde nos jolis toponymes? La remarque de Tugdu est pleine de bon sens. ras le bol de: la Rue des Mimosas, Johnny Halliday (faut déjà y penser!) Qu'est-ce qui vous dérange, le fait que ce soit fait par l'ofis ou Orifis comme on l'appelle sur un certain site assez dédaigneux qui te proposera 2321 traductions de la phrase suivante, "la vache de Guitte n'a plus de lait mais elle a des furocles au c..".
Bon visiblement tu es archi-contre la signalitique bretonne/français en Haute Bretagne. Que faire? Blaker ces panneaux? Mettre du "sparadrap" dessus comme les faux défenseurs du gallo que j'évoquais dans mon post précédent?
Je te le répète, je m'en contrefiche, mais il me semble qu'il y a une logique dans tout cela. Le fait que Gran(d?)ville soit à la mairie de Redon est-il un scandale? Il y a des écoles bilingues à Redon, cela rend le présence du breton plus visible. Les Redonnais bas-bretons d'origine ou gallos n'ont-ils pas le droit d'éduquer leurs enfants en breton?
Faut -il que Grandville devienne Gerveur et s'installe à Landreger? Son action y sera plus légitime car en Basse Bretagne. Mais c'est quoi la Basse Bretagne d'aujourd'hui, une fois passée au rouleau compresseur jacobin?
Où est la frontière linguistique qui de toutes façons a toujours été poreuse.
@ Coror, Rien contre la présence du Turc (et du Kurde ) à Pont de Buis, ça viendra peut-être un jour. Pour ce qui est de Callac, on y arrivera sûrement encore plus vite. Opposer des communautés étrangères présentes en Bretagne à des bretonnants installés en Haute Bretagne me semble des plus singuliers.
On a toujours parlé breton à Rennes ou à Nantes,si si, villes qui font partie intégrante de la Bretagne, des communautés d'immigrés bas bretons (je peux t'en apporté la preuve, pour le 18ème siècle, en citant mes sources si cela t'intéresse) s'y installant pour des raisons économiques. Y voir des panneaux en breton en agacera plus d'un (je pensais que cela ne dérangerait que les natios français) et permettra peut-être d'ouvrir l'esprit de certains.
Bien sûr, il en était de même à Paris ou à Bordeaux
http://www.ellipsis.cx/~liana/names/french/bordeaux.html
qui jusqu'à preuve du contraire ne sont pas encore annexée par la Bretagne. Dans ces deux derniers cas, la langue bretonne n'a pas sa place, tout simplement car ce n'est pas la la Bretagne.
Alors, oui, le breton peut être présent partout en Bretagne. Le gallo aussi. Opposer nos deux langues me semblent improductifs. Je ne fait pas partie de ceux qui voit dans le gallo un vulgaire patois, une arme anti-breton...
Je ne veux pas (re?)bretonniser la Bretagne dans son entier. Le plus important me semble d'offrir la possibilité à chacun d'apprendre le breton, adultes comme enfants et là on en est loin. Encore une fois et j'aurais aimé que vous réagissiez là-dessus plutôt que sur une mini-provoc, le constat est simple, beaucoup de déclarations d'intentions et pas grand chose après de la part des hommes qui font de la politiques en Bretagne. Ce ne sont pas des élus bretons ou alors juste dans le sens géographique du terme.
Une idée semble avoir été mise en oeuvre dans le Finistère, les quêteurs de mémoire. Pourquoi le CR ou les différents CG, qui ont de la thune, ne financent-ils pas une large campagne de collectage auprès des bretonnants de naissance. Cela permettrait de conserver ce qui va se perdre avant 20 ans, de créer ensuite des mots nouveaux à partir de ce breton populaire agonisant.
Voilà encore des choses à dire, mais je pars dans tous les sens et ça me gave.
Ken ar wech all/ en gallo ...? je ne demande qu'à apprendre.
avatar
Tev MOAL

Messages : 111
Date d'inscription : 19/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Ar Barzh le Dim 5 Avr - 10:59

Qu'est-ce qui vous dérange, le fait que ce soit fait par l'ofis ou Orifis comme on l'appelle sur un certain site assez dédaigneux qui te proposera 2321 traductions de la phrase suivante, "la vache de Guitte n'a plus de lait mais elle a des furocles au c..".

Ce qui me dérange est de traduire en breton du Léon un nom de lieu d'expression romane du pays de Redon, dans la zone gallèse de l'évêché de Vannes. Ca c'est absurde. Pourquoi pas traduire un toponyme de l'Alsace romane en allemand de la Volga ?

Mais qu'est-ce que vous croyez, Tev Moal et Tugdu ?? Que la linguistique, la toponymie et tout le reste n'ont aucune valeur ni aucune règle ? Vous nous reprochez, à Coror et moi-même, de vouloir respecter ceci face à un usage politique du breton supposément productif ????

Bon visiblement tu es archi-contre la signalitique bretonne/français en Haute Bretagne.


Pas du tout, mais apparemment souhaiter que cela soit fait avec discernement t'empêche de juger mon attitude avec nuance... Il y a en Haute-Bretagne des dizaines de milliers de toponymes bretons, occupons-nous déjà de ceux-là, et si possible choisissons le breton le mieux adapté pour le faire (d'un point de vue phonétique et morphologique, les dialectes orientaux du Goëlo et du Vannetais rendent mieux les toponymes hauts-bretons que le Léonard : logique, ce qu'on devait parler en Haute-Bretagne mixte au Moyen Age ressemblait probablement à ces dialectes).

Deux exemples déjà cités ailleurs (marre de radoter... Smile) : pourquoi traduire Piriac en *Penc'herieg (sur la foi de la mention Penceriac de 867 dans le Cartulaire de Redon) et Saillé en *Salieg (à partir de la forme ancienne Saliacum) alors que les bretonnants de Batz disaient *Pihiriak et Selak au XXème siècle encore ???

Je te le répète, je m'en contrefiche, mais il me semble qu'il y a une logique dans tout cela. Le fait que Gran(d?)ville soit à la mairie de Redon est-il un scandale? Il y a des écoles bilingues à Redon, cela rend le présence du breton plus visible. Les Redonnais bas-bretons d'origine ou gallos n'ont-ils pas le droit d'éduquer leurs enfants en breton?

Je ne vois pas le rapport avec mes précédentes interventions.

Faut -il que Grandville devienne Gerveur et s'installe à Landreger? Son action y sera plus légitime car en Basse Bretagne. Mais c'est quoi la Basse Bretagne d'aujourd'hui, une fois passée au rouleau compresseur jacobin?

Ce sera en tous cas plus logique pour traduire en breton des noms de lieux effectivement bretons. Toutefois je répète n'avoir fait aucune allusion à ce M. Grandville.

On a toujours parlé breton à Rennes ou à Nantes,si si, villes qui font partie intégrante de la Bretagne, des communautés d'immigrés bas bretons (je peux t'en apporté la preuve, pour le 18ème siècle, en citant mes sources si cela t'intéresse) s'y installant pour des raisons économiques. Y voir des panneaux en breton en agacera plus d'un (je pensais que cela ne dérangerait que les natios français) et permettra peut-être d'ouvrir l'esprit de certains.

Je le répète, je n'ai rien contre l'utilisation écrite ou orale du breton en Haute-Bretagne. Seule me dérange la traduction abusive de braves toponymes romans ou gallo-romains qui se suffisent à eux-mêmes. D'un point de vue linguistique ça frise la débilité.

Une idée semble avoir été mise en oeuvre dans le Finistère, les quêteurs de mémoire. Pourquoi le CR ou les différents CG, qui ont de la thune, ne financent-ils pas une large campagne de collectage auprès des bretonnants de naissance. Cela permettrait de conserver ce qui va se perdre avant 20 ans, de créer ensuite des mots nouveaux à partir de ce breton populaire agonisant.
Voilà encore des choses à dire, mais je pars dans tous les sens et ça me gave.

Tiens oui, et aussi pourquoi ne pas mettre en valeur les miliers de toponymes bretons de l'ouest du Pays Nantais ? Voilà qui serait logique, productif et valorisant, tout en recentrant l'identité bretonne de la région. Une vraie action politique ça, pas du blabla. Mais non, l'Ofis est plus occupé à traduire Le Loroux-Bottereau, Legé, Joué-sur-Erdre ou Bonnoeuvre en breton léonard...

Honnêtement je ne vois pas où est le point de discorde : nous souhaitons tous une plus grande place et une meilleure reconnaissance du breton. Pourquoi vous formaliser que certains personnes souhaitent que cela se passe dans le respect des régles qui régissent toponymie et linguistique partout dans le monde ? Il y a là une vraie discussion de fond et pas une simple râlerie de mauvais coucheurs.

Ken ar wech all/ en gallo ...? je ne demande qu'à apprendre

A la peurchaine ! A bentôt !
avatar
Ar Barzh

Messages : 775
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 45
Localisation : Bro Naoned

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tugdu le Dim 5 Avr - 12:56

Teo,

je crois qu'il ya confusion dans ton esprit entre ce fil et celui "redon a signé la charte pour le breton qu'en pensez vous?"
.

Pour ma part je ne souhaite pas polemiquer sur la traduction de ces rond-points ici, je mettais seulement le doigt en citant ces articles sur le choix des toponymes pour ces rond-points.

apres tout ça aurait pu etre (aurait du selon la philosophie de 2009 ) : rond-point Aimé Césaire, rond-point Alain Bashung ou rond-point henri salvador ou que sais-je ?

---

-si je reviens un peu quand meme sur la derive de ce sujet : le breton utilisé à redon sur les panneaux est le meme que celui utilisé à Pontivy , Carhaix, ou Lannion.
le dire "Léonard" est un raccourci !
- ne vouloir mettre en breton que les toponymes bretons , ce n'est pas utiliser le breton comme "langue vivante" !?
l'erreur faite pour ces traductions est donc de mal traduire "Patis" ?
en tout cas, je trouve bien de traduire rond-point en breton, c'est bien pour les eleves bilingues de voir la langue qu'ils apprennent, langue emblematique de la Bretagne, un peu ailleurs que dans leur ecole.
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tev MOAL le Dim 5 Avr - 16:37

@ Tugdu
je crois qu'il ya confusion dans ton esprit entre ce fil et celui "redon a signé la charte pour le breton qu'en pensez vous
Farpaitement, you're wright. Confusion d'autant plus impardonnable que mon esprit frantonnesque devrait être des plus cartésiens.
@ Ar Barzh
Ce qui me dérange est de traduire en breton du Léon un nom de lieu d'expression romane du pays de Redon, dans la zone gallèse de l'évêché de Vannes
Je me suis expliqué sur l'autre fil sur Redon, moi aussi ça me barbe de radoter. Celtiser un nom de lieu roman est inutile sauf si l'usage existait en Basse-Bretagne. Là-dessus nous sommes d'accord.
Par contre, l'expression breton du Léon semble un peu réductrice! Dans ce cas, je suppose que les élèves bilingues de Redon apprennent aussi la novlangue constituée en grande partie de léonais/Léonard, massacré qui plus est par des non bretonnants d'origine, le petit Roparzh, le Per Denez... Dès lors que faire?
Je trouve que la signalétique en breton est un problème secondaire. Si l'on doit utiliser le breton du Goëllo ou du Vannetais dans la signalisation routière, faisons de même dans l'enseignement.
Toutefois je répète n'avoir fait aucune allusion à ce M. Grandville.
Exact, j'en suis confus, c'est Coror qui en parlait. J'ai confondu les deux fils sur Redon.

Mais qu'est-ce que vous croyez, Tev Moal et Tugdu ?? Que la linguistique, la toponymie et tout le reste n'ont aucune valeur ni aucune règle ? Vous nous reprochez, à Coror et moi-même, de vouloir respecter ceci face à un usage politique du breton supposément productif ????
Just call me Tev! Merci de me rappeler que la linguistique et la topo ont des règles, je l'ignorais totalement. Mais, je ne suis pas à l'origine de ces traductions de topos atroces et débiles. Je dis simplement que cela m'agace que l'on, et tu n'es pas le seul, tape quasi systématiquement sur tout ce qui se fait en brezhoneg (saout eveljust) sur ce forum ou sur d'autres.
J'essaie d'apprendre la novlangue roparzhemonienne et vivant dans le Vannetais, j'essaie avec moult précautions d'amadouer les bretonnants de mon quartier. Un seul est vraiment réceptif...malgré mon apprentissage avec la méthode "Brezhoneg goustad ha diaes", je comprends mon voisin qui est tout content de bretonner. Alors le breton local, je n'y suis pas opposé au contraire. Mais pour qu'il soit transmis, encore faudrait-il que les locuteurs s'y mettent en masse avant de trépasser. cet été, c'est décidé, je vais à Lourdes.
La novlangue et les "dialectes" devraient être complémentaires, mais dans chacune des chapelles défendant klt et breton de mon terroir rien qu'à moi, il ya des sectaires. Tout cela pour dire quoi? Bonne question que je me remercie de m'être posé.
Si le breton "du Léon" c'hwezh fall" sur les panneaux, il est aussi flaerus dans les écoles, non?
Ce que tu appelles du breton du Léon est du klt, forme standardisée, maladroitement. Mais c'est une nécéssité que d'avoir une langue standard, les Allemands et les Italiens en ont une. Dans le cas allemand, rien à voir avec l'influence jacobine, cela date de Luther!
Tiens oui, et aussi pourquoi ne pas mettre en valeur les miliers de toponymes bretons de l'ouest du Pays Nantais ? Voilà qui serait logique, productif et valorisant, tout en recentrant l'identité bretonne de la région. Une vraie action politique ça, pas du blabla. Mais non, l'Ofis est plus occupé à traduire Le Loroux-Bottereau, Legé, Joué-sur-Erdre ou Bonnoeuvre en breton léonard...
Mets les en valeur, fais des panneaux en vrai breton même dans les bleds où l'on ne le parle plus depuis des siècles. Si une forme bretonne est attestée, pourquoi pas. Mais le blocage ne viendra pas de l'Ofis, mais plutôt des baronnets de Pédélie. Que l'Ofis fasse (toujours) n'importe quoi, sans doute, je n'en fait pas partie et ne le défends pas.
Maintenant j'en reviens à l'usage politique du breton supposé productif! Tu débarques ou tu fais semblant? Tout ce qui concerne le breton est éminnement politique. Sans Stourm ar Brezhoneg, pas de signalisation bilingue, sans Diwan, pas de filière bilingue publique ou catholique.
La linguistique et la toponymie sont sans cesse manipulées pour des raisons politiques. Regarde la querelle entre Serbes et Albanais au Kosovo ( c'est nous qui étions là les premiers; non c'est nous, la preuve...) idem en Roumanie entre les Sicules et les Roumains de Transylvanie.
simple râlerie de mauvais coucheurs.
Merci pour l'expression, cela fait avancer le schmilblick. Tout comme mon post d'ailleurs. Je ne polémiquerais plus là-dessus, après tout ce n'est pas de ma faute si le breton est "défendu" plus ou moins honnêtement et pas toujours à bon escient par quelques emsaverien, mais s'il n'avaient pas été là, où en serions nous aujourd'hui?
A la peurchaine/Ken ar wech all
Cela me fait une expression gallèse en plus, après en phonétique: v'la la pi qui chat. Et de deux Very Happy
avatar
Tev MOAL

Messages : 111
Date d'inscription : 19/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Rouzegan le Dim 5 Juil - 8:52

Pourquoi tant de haine ?

Pratel = Pâti (Dictionnaire Vannetais de Pierre de Châlons, 1723, p. 138). Il s'agit du premier dictionnaire vannetais connu.

Rouzegan

Messages : 4
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tugdu le Mar 7 Juil - 7:00

Bienvenue Rouzegan,

cette "haine" (je ne sais pas si le mot est bien employé) n'est pas la seule opinion sur le sujet ici sur ce forum puisque tu auras du remarqué que je suis en perpetuelle "escarmouche" à ce sujet avec Cororr .

Chacun peut apporter sa pierre.
Et la tienne en est une de taille !
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  le córór de noetaéy le Mer 8 Juil - 6:40

Rouzegan a écrit:Pourquoi tant de haine ?
Bonjour Rouzegan. Ce n'est pas ici une histoire de haine mais une histoire de bon sens. Une signalisation en breton dans un endroit où on ne parle plus breton depuis le moyen-âge et qui amène à traduire en breton des noms romans qui n'ont jamais eu de forme bretonne ne sert à rien. Ca fait touristique, ça sert à faire mousser des défenseurs du breton qui ignorent qu'une langue possède un territoire propre et que c'est dans ce territoire qu'il faut la défendre.

J'ai toujours soutenu des panneaux bilingues mais là où la langue est effectivement parlée. J'ai participé il y a vingt ans à la mise en place des premiers panneaux d'entrée de village en luxembourgeois dans la région de Thionville. Seulement cela traduisait une réalité car à cette époque, une étude avait démontré que le luxembourgeois était encore la langue maternelle de plus de la moitié de la population du Pays Thionvillois.

Les panneaux en breton, il aurait fallu les mettre il y a cinquante ans, en Basse-Bretagne bien sûr, là où ils avaient un sens pour la population, là où ils auraient eu une réelle utilité pratique.

Il faut savoir que la signalisation unilingue française a tué des gens par le passé. Dans les années 70 encore, en Alsace, une personne âgée qui circulait à vélo est morte écrasée par une voiture car ne parlant qu'alsacien et ne lisant que l'allemand, elle avait été incapable de comprendre le nouveau panneau installé dans son village à l'angle d'une rue : "Cédez le passage".

Mettre aujourd'hui des panneaux en breton à Redon a moins d'utilité que de mettre des panneaux en turc à Pont-de-Buis.
avatar
le córór de noetaéy

Messages : 447
Date d'inscription : 22/02/2008
Age : 63
Localisation : Kreiz-Breizh

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tugdu le Mer 8 Juil - 6:47

Mais les questions supplementaires suite à ton intervention cororr sont :

1°) doit on toujours raisonner "utilité ?" l'identité bretonne est obligée de passer par une phase de "symbolisme" pour réacquérir une visibilité
en raisonnant utilité, il serait temps de mettre tout en bilingue français/anglais à Callac !

et 2°) ces panneaux ne sont ils pas utiles pour les eleves scolarisés en bilingue à Redon ? (et pour les apprenants)

Bref les langues doivent elles être traitées à la "capitaliste" ? (utile/pas utile bankable ou non ?)
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  le córór de noetaéy le Mer 8 Juil - 22:18

Tugdu a écrit:ces panneaux ne sont ils pas utiles pour les eleves scolarisés en bilingue à Redon ? (et pour les apprenants)
Combien d'élèves sont scolarisés en bilingue à Redon? Combien de personnes suivent des cours de Breton? Cela représente quel pourcentage de la population?

J'ai déjà dit l'an dernier combien la signalisation bilingue au collège de Rostrenen (pourtant en zone dite bretonnante) me semblait surréaliste. Seuls DIX élèves étaient scolarisés en bilingue durant l'année scolaire 2008-2009 sur un effectif d'environ 250 élèves. Toute l'administration, les profs (hormis les deux profs de breton) se foutent totalement de cette signalisation bilingue. Elle pourrait être en chinois, cela serait pareil.

En comparaison, il y a des endroits en Navarre où le basque a disparu au cours du XIXème siècle. Il existe aujourd'hui dans ces endroits une signalisation bilingue castillan / basque. Seulement cela correspond à quelque chose sur le terrain : TOUS les enfants sont scolarisés en bilingue et une majorité d'adulte réapprend le basque. La signalisation bilingue correspond à un élan de toute la population pour se réapproprier le basque. Où est le mouvement de masse à Redon ou à Rostrenen pour se réapproprier le breton?
avatar
le córór de noetaéy

Messages : 447
Date d'inscription : 22/02/2008
Age : 63
Localisation : Kreiz-Breizh

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tugdu le Jeu 9 Juil - 7:52

Il n'y en a pas de mouvement de masse mais doit on cracher dans la soupe des résultats obtenus par ceux
"qui veulent , qui en ont"?
qui ne se couchent pas devant la facilité qui est : vivre à 110% à la française (americaine en VO française)

Voilà c'est reparti pour un tour , de toute façon ces discussions n'ont aucun sens ...
Tu souhaites une Bretagne qui n'existe pas (le peuple qui se leve et qui se réapproprie sa langue (ou la langue des ancetres))
quant à moi je vois plutot tout ça comme une phase de réappropriation identitaire au niveau symbolique (+ utile pour les neo bretonnants)
ça va donner (ou pas donner) des resultats mais en tout cas les militants auront essayé et réussi au dela de l'imaginable (=> bilinguisme des panneaux routiers plus ou moins generalisé en morbihan, bilinguisme dans des villes de haute bretagne)

Maintenant tout ça a de grandes chances de n'etre qu'un feu de paille certes.

Mais en tout cas je dis bravo aux militants qui se battent depuis 80 ans.
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  le córór de noetaéy le Jeu 9 Juil - 8:34

Tugdu a écrit:Mais en tout cas je dis bravo aux militants qui se battent depuis 80 ans.
C'est justement là qu'est tout le problème. Presque 100 ans de luttes pour obtenir des résultats symboliques, et ce dans l'indifférence quasi-générale de la population.

Pourquoi la signalisation bilingue se généralise aujourd'hui alors qu'elle aurait été impossible il y a cinquante ans? Parce qu'aujourd'hui ce n'est plus dangereux. Le temps travaille contre nous et ils le savent.
avatar
le córór de noetaéy

Messages : 447
Date d'inscription : 22/02/2008
Age : 63
Localisation : Kreiz-Breizh

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tugdu le Jeu 9 Juil - 8:44

Oui sans doute as tu raison (pas dangereux)
Mais ....ne faut il rien faire alors ?
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  le córór de noetaéy le Ven 10 Juil - 6:33

Tugdu a écrit:Mais ....ne faut il rien faire alors ?
J'ai longtemps pensé aussi qu'à force de "faire", on pouvait amorcer un mouvement qui conduirait à un renversement de la situation des langues régionales et une reconquête de celles-ci. Force est de constater que malgré tous les efforts déployés (écoles bilingues, signalisation bilingue, cours du soir etc...) ces langues avancent inexorablement vers la mort. Même l'utilisation de la manière forte en Corse, au Pays Basque ou en Bretagne il y a dix ans, n'ont servi à rien.

Je pense que le peuple est abruti par tout ce qu'on lui met entre les deux oreilles (télé-réalité, star-ac, football etc...) et que les carottes sont cuites. Il restera bien sûr toujours une ultra minorité d'intellectuels qui travailleront sur le "predereg" ou sur le dialecte de Kernitra (côté sud de la rue), des gens dont le sacerdoce sera de donner des cours, d'autres qui en prendront... pendant six mois avant de s'intéresser davantage au bridge.
avatar
le córór de noetaéy

Messages : 447
Date d'inscription : 22/02/2008
Age : 63
Localisation : Kreiz-Breizh

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Tugdu le Ven 10 Juil - 8:50

Quoiqu'il en soit je recadre ce sujet.

-> 1 ) je demandais : que pensez vous de cette traduction
-> 2 ) toi (Cororr) et Ar Barzh consideraient qu'elle etait ridicule
-> 3 ) Rouzegan apporte la preuve que non, il n'est pas ridicule de traduire Patis par Pradell
-> 4 ) tu (Cororr) orientes la discussion vers tout autre chose et ne répond pas à Rouzegan .


Bref recadrons le sujet .
Rouzegan apporte un élément qui , je l'espere, sera commenté.
avatar
Tugdu
Admin

Messages : 3521
Date d'inscription : 21/02/2008
Localisation : Sant Nazer

Voir le profil de l'utilisateur http://bzh-lib.5forum.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redon : que pensez vous de la traduction bretonne de ce nom de rond-point?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum